LE JOURNAL D’UNE CONSEILLERE MUNICIPALE

La vie politique et sociale d’un petit village de la Haute Vallée de l’Aude

18 mars, 2010

Comment je suis devenue Conseillère municipale d’opposition…

Classé dans : Humeur du jour — evelynecodina @ 13:25

Il y a 2 ans, le 9 mars 2008, je fus élue Conseillère Municipale de Rennes les Bains, joli petit village de la Haute vallée de l’Aude, plus connu en sa qualité de dernière station thermale de l’Aude réputée pour ses eaux bénéfiques contre les rhumatismes. Je m’y suis installée en 2003 car comme beaucoup de nouveaux arrivants depuis quelques années, j’en étais tombée littéralement amoureuse. On ne sait pour quelles raisons ce petit village a un tel attrait, mais beaucoup vous le diront, ici il fait bon vivre… Enfin presque… Je me suis présentée à l’élection municipale de Mars 2008 à la demande du Maire actuel, Alain Girard, et c’est sans hésitation que j’ai répondu oui. En effet, j’avais toujours pensé que le seul engagement politique qui en vaille la peine est un engagement municipal et à fortiori dans un village à taille humaine comme Rennes les Bains. La campagne se déroula avec beaucoup de passion et d’enthousiasme et nous remportâmes les élections de justesse, certes, mais nous pensions pouvoir apporter le meilleur d’une équipe qui s’était définie comme démocratique et dans une volonté de changement. Quel ne fut pas notre surprise et notre déception lorsque rapidement après avoir été élu Maire, Alain Girard, se comporta comme un maire autocrate et vindicatif ne supportant aucune contestation avec un très fort penchant pour la contradiction…

Tout demande ou proposition se voit régulièrement rectifiée d’un « non » ou au mieux d’un « oui mais » ce qui laisse supposer un possible mûrissement plus ou moins long avec une transformation de l’idée première en idée « géniale » de Mr le Maire. La réponse « peut-être, on verra » doit, elle, être traduite par « si je le décide, quand je le voudrais bien… » ou au pire « tu peux toujours courrir »… Donc l’une des particularités de Mr le Maire est de ne pratiquement jamais répondre directement et encore moins positivement à toute demande qui lui est faite. il a même été décrit comme « celui que l’on va voir avec un problème et que l’on quitte avec 3 autres à régler… » Mais tout cela ne serait pas grave si Mr le Maire n’avait une aversion totale pour la démocratie, la communication et l’information, sauf quand il juge utile de s’en servir pour appliquer sa tactique favorite très machiavélique « diviser pour mieux régner ». Ce serait acceptable s’il ne se contentait pas de diviser mais qu’il règne un peu pour le bien être et l’amélioration de notre village. Mais il ne se comporte même pas comme un « chef » capable de fédérer et d’impulser une énergie positive à son équipe, car il est incapable d’établir des relations personnelles basées sur autre chose que le rapport de force et la confrontation. Il serait intéressant de savoir s’il existe en france un autre village où le Maire est si peu apprécié (pour ne pas dire autrement…) après seulement 2 ans de mandat… La liste de tout ce qu’une très grande majorité de villageois reproche à Mr le Maire est si longue que j’ai décidé de l’illustrer dans ce blog en racontant mes aventures municipales au sein du Conseil Municipal de Rennes les bains. Puisse ce témoignage donner du courage et de l’espoir à tous ceux qui comme moi s’oppose à l’autocratie et au goût du pouvoir absolu qui envahissent souvent la tête des Maires de petites communes. Ce n’est pas irréversible, il suffit aux Elus de s’insurger et de parler au nom de la population qu’ils représentent démocratiquement … La démocratie n’est pas une utopie historique, elle est une réalité dans notre pays et nous devons la défendre avec passion et conviction, il en va de l’avenir de nos villages et notamment de Rennes les bains… à Bientôt.

17 réponses à “Comment je suis devenue Conseillère municipale d’opposition…”

1 2
  1. evelynecodina dit :

    Merci, cher Alfred de votre participation à ce blog, mais en ce qui me concerne, j’en reste là des commentaires. En effet, je vous reconnais le droit d’avoir des positions différentes des miennes c’est le principe même de la démocratie. Par contre, je ne vois pas l’intérêt d’entrer dans un débat où je dois me justifier et où je suis condamnée par avance. Bien cordialement.

  2. michel dit :

    Codina vous êtes gonflée avec votre discours d’opportuniste. Vous profitez des difficultés du maire de Rennes les Bains pour vous mettre en avant , c’est honteux car les habitants du village ne vous aiment pas et ne vous ont pas élus . De plus vous n’avez pas à donner des leçons de civilisés à qui que ce soit . Vous,, vous venez d’où ? Vous gagnez votre vie comment si ce n’est de profiter des largesses d’un homme , je n’ose pas vous dire comment cela ce qualifie , avez-vous une attache au village ? Non !
    Ce qui vous intéresse c’est de vous mettre en avant avec votre ego démesuré . Enfin de compte vous allez être élue pour quelques mois envers et contre tous . Surtout expliquez aux villageois qui vous êtes et votre passé . Mais rassurez vous aux vraies élections vous allez être éjectée au premier tour .

  3. Evelyne Codina dit :

    Si je suis gonflée, vous vous l’êtes d’autant plus que je ne sais pas qui vous êtes. L’anonymat en effet, permet souvent à ceux qui manquent de courage de s’exprimer de façon un peu « excessive ». Aussi, je serai ravie de répondre à toutes vos questions concernant qui je suis et ce qui me motive. Je vous invite donc à vous identifier afin que nous débattions ensemble de ce qui vous préoccupe. Je reste à votre disposition.

  4. louis dit :

    Codina , c’est bien vous qui avez fait venir les marginaux au début , Non? Ceci dit pour l’avenir de Rennes les Bains il est très souhaitable que vous disparaissiez de la vie du village . Vos manigances digne de cloche-merde ne vous honneur pas est bien le reflet de votre personnalité , toutes et tous au village ont bien compris que votre seul et unique but n’est pas le bien être de rennes les bains mais seulement un bat profit mercantilisme. Quand aux reproches que vous faites aux dit marginaux qui ne travaillent pas et vivent au crochet de la société , comme il est dit plus haut vous , vous faite guère mieux en vivant aux crochets d’hommes généreux qui jusqu’a preuve du contraire vous ont entretenue . Donc avant de donner des leçons aux autres , travaillez vous aussi. Les politiques parlaient de vous il y a deux jours à Couiza , vous étiez la risée de cette soirée . Il est triste que rennes devienne une commune sinistré par vous. Ouvrez les yeux un instant , personne ne souhaite vous voir à la tête de cette commune ou vous n’avez aucune attache si ce n’est un homme qui vous y a amenée il y a quelques années car avant vous ne saviez même pas ou était rennes les bains ! Enfin rassurez vous les gens parlent et commence à vous découvrir et vont de surprises en surprises !

  5. Evelyne Codina dit :

    Cher Louis, vous ne vous appeliez pas Michel, il y a quelques jours ? C’est étonnant comme sous le couvert de l’anonymat, certaines langues se font fourchues…Je pense que tout le monde aura compris ce que vous cherchez. Sachez que je ne vous répondrai plus puisque je ne sais pas qui vous êtes. Allez un peu de courage et dites nous qui vous êtes et d’où vous viennent toutes ces infos que vous croyez connaître sur moi. Bonne journée.

  6. Jean-Louis dit :

    Pourquoi dites si bien « cher Louis » je penses plutot qu’il faudrait l’appeler « Chère louise » car à mon avis ce « Louis » n’a pas de couilles (excusez l’expression !!!)

  7. ça vol bas dit :

    Quoi qu’il en soit madame codina il est vrai que l’on ne vous voit jamais dans les commerces du village, comment voulez vous que les villageois vous prenne au sérieux.

1 2

Laisser un commentaire

 

jevoushaimetous |
philomélimomo |
L.A.L.M SERVICE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCERT ET SPECTACLE
| ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE
| Chemaudin - Le Journal de S...