LE JOURNAL D’UNE CONSEILLERE MUNICIPALE

La vie politique et sociale d’un petit village de la Haute Vallée de l’Aude

  • Accueil
  • > anecdotes
  • > Le fleurissement de Rennes les Bains saison 2010 : une farce en 3 actes !

19 mars, 2010

Le fleurissement de Rennes les Bains saison 2010 : une farce en 3 actes !

Classé dans : anecdotes — evelynecodina @ 13:43

Tout le monde s’accorde à dire que cette année, nous étions bien partis pour avoir un beau fleurissement à RLB. Mais c’était sans compter 2 personnages fondamentaux dans cette pièce jouée en 3 actes… Tout d’abord, cela a commencé l’année dernière par la « démission » de Ghyslaine Bobaert de sa responsabilité de conseillère municipale en charge du fleurissement de RLB. Une brouille avec Mr le Maire (et oui cela arrive aussi à d’autres…) lui a fait rendre son tablier d’Horticultrice en chef et l’a éloignée du Conseil Municipal durant plus de 7 mois. Nous nous sommes retrouvés début juin avec toutes les plantations à faire et pas de Ghyslaine pour s’en occuper… Ce sont les habitants de village qui se sont mobilisés autour de Dominique Bonnel, 3ème adjointe, qui comme d’habitude prend en charge les manquements des uns et des autres. Il pleuvait, rappelez-vous et les fleurs attendaient patiemment d’être plantées depuis plus de 10 jours… Le résultat fut bien évidemment peu heureux, d’autant plus que Mr le Maire qui n’a pas d’affection particulière pour les fleurs a envoyé, durant tout l’été, les employés municipaux les arroser de temps en temps mais à 15 heures, en plein cagnar estival…

Et oui, que voulez-vous ce fut dur pour les hommes mais aussi pour les fleurs ! Elles n’en moururent pas mais elle végétèrent, victimes de chocs thermiques et de manque d’eau récurrents… Beaucoup d’entre nous s’en sont émus, et quelques habitants s’en sont occupés près de chez eux, les abreuvant aux bonnes heures, leur apportant un peu de consolation… Voilà pour le premier acte. Donc en octobre, l’association « Vivre ensemble à RLB » qui compte en son sein beaucoup d’amoureux des fleurs, décida de prendre en main le fleurissement du village. Cela parut normal à tout le monde puisque la conseillère en charge s’était évanouie dans la nature depuis des mois. Mais avec humilité, nous savions qu’on ne s’invente pas horticulteur municipal et qu’un bon fleurissement est affaire de professionnel. Rendez-vous fut pris avec la Mairie de Limoux qui en la personne de son Député-Maire, Mr Dupré avait accepté de nous donner quelques conseils. Limoux étant comme chacun le sait une référence en ce domaine. Le 15 février, une lettre parvint officiellement à Mr le Maire pour présenter le budget défini par l’association sur les conseils de Mr Mangin, horticulteur en chef de Limoux. Acte 2 terminé… Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre, non pas officiellement mais par la bande que Ghyslaine Bobaert revenue fraîchement au Conseil car réconciliée avec Mr le Maire, reprenait sa charge du fleurissement du village. Pas de problème, en ma qualité de Présidente de l’associaition, je la contacte, une fois, deux fois… sans résultat, elle nous file entre les doigts comme une anguille… Mr le Maire nous confirme par une lettre quelque peu étrange qu’elle est bien « la responsable » et il nous invite par personne interposée à travailler ensemble. Pas de problème pour nous, mais elle ne vient pas au Conseil Municipal où nous devions en parler, elle ne vient pas non plus à notre invitation pour en parler avec nous lors de notre dernière réunion… Acte 3, terminé. En fait, l’histoire qui se dévoile peu à peu montre que Ghyslaine Bobaert n’a jamais eu l’intention de travailler avec l’association pour concevoir le plan de fleurissement, ça, elle veut le faire toute seule. Elle est même allée jusqu’à chercher à m’évincer en entrant en contact directement avec Mr Mangin de Limoux qui lui a très justement répondu que tous les conseils avaient déjà été donnés aux membres de l’association… Une réunion en Mairie lundi dernier avec Mr le Maire a confirmé ce qu’ils ont imaginé depuis le début : elle s’occupe du choix des plantes, de la conception des bacs et l’association plante sous ses directives et s’occupent de l’arrosage tout l’été… Quelle aubaine pour Mr le Maire, il se rabiboche avec sa conseillère mutine et il trouve une main-d’oeuvre gratuite pour l’arrosage, avec une cerise sur le gâteau, il sape l’un des projets les plus fédérateurs de notre association… Et tout cela car j’en suis la Présidente…. Epilogue ? J’attends toujours la position officielle de Mr le Maire qui comme à son habitude ne répond pas quand il sent qu’il va être en porte à faux : en cherchant à noyer le poisson. La réunion de notre association le 26 mars prochain entérinera tout cela et décidera ce que nous allons répondre officiellement à nos deux comparses, principaux acteurs de la farce du fleurissement de RLB saison 2010…. A suivre.

Une réponse à “Le fleurissement de Rennes les Bains saison 2010 : une farce en 3 actes !”

  1. Baudin Myriam dit :

    Quand a moi je ne serai pas l’arroseur arrosé.
    Donc:…. ou c’est l’assoc qui prend en charge le fleurissement et la suite ou Mme bobard prend le tout en charge (je lui passe le tuyau!!!)

Laisser un commentaire

 

jevoushaimetous |
philomélimomo |
L.A.L.M SERVICE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCERT ET SPECTACLE
| ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE
| Chemaudin - Le Journal de S...