LE JOURNAL D’UNE CONSEILLERE MUNICIPALE

La vie politique et sociale d’un petit village de la Haute Vallée de l’Aude

20 mars, 2010

Rennes les Bains, un beau bateau sans capitaine….

Classé dans : Humeur du jour — evelynecodina @ 20:30

Ce joli petit village qui pourrait être un havre de paix navigue depuis quelques années en eaux troubles et souvent tempétueuses. La raison de ce tangage parfois houleux ne vient pas d’un mauvais équipage, loin s’en faut, mais d’un mauvais capitaine. Pour ceux qui connaissent la marine, ils sauront combien la présence d’un capitaine compétent, responsable, fort et charismatique est nécessaire surtout en période de gros temps. Voilà ce dont nous manquons à Rennes les bains… l’équipe municipale est bonne à une ou deux exceptions prés mais la grande majorité des conseillers municipaux sont motivés, engagés et responsables. Il ne nous manque qu’un chef, non, je devrais plutôt dire un « leader » comme l’on dit aujourd’hui : un homme ou une femme qui aurait une bonne vision pour Rennes les bains, qui saurait motiver ses troupes pour obtenir le meilleur d’eux-mêmes, qui aurait le courage d’entendre les problèmes et surtout d’y trouver des solutions concrètes et réalistes, qui saurait défendre les valeurs qui rassemblent la très grande majorité des habitants, qui saurait toujours privilégier l’intérêt de tous au détriment parfois de quelques uns surtout si ces quelques uns ne respectent pas la légalité et surtout qui saurait montrer l’exemple…

car une municipalité c’est comme une entreprise, un Maire doit être avant tout bon manager, bon gestionnaire et bon négociateur… Mais ce sont des talents que malheureusement beaucoup de chefs d’entreprise n’ont pas et leur entreprise en font souvent les frais. Mais qu’en est il des Maires qui ne possèdent pas les qualités requises d’un bon leader ?… Au mieux ils font végéter leur commune et au pire la mènent à sa perte mais en toute impunité car contrairement aux chefs d’entreprise qui sont sanctionnés pour leur incompétence, ce n’est pas le cas pour les Maires. Ils peuvent tranquillement être « nuls » jusqu’à la fin de leur mandat électoral sans pour autant perdre leur place. Et oui, ce sont des Elus, et qui plus est Elus par les Elus du peuple, c’est vous dire… Les Conseillers n’ont qu’un pouvoir limité et ce n’est que lorsque un Conseil est uni et fort qu’il peut faire contre poids à la toute puissance d’un Maire car fort heureusement un Maire a besoin de son Conseil. Le Maire est certes le Président du Conseil Municipal mais dans beaucoup de domaines (budget, urbanisme, école, patrimoine immobilier, emprunts et subventions, recette communales…) c’est le Conseil qui décide et le Maire doit respecter ses choix et exécuter ses décisions. Le Maire, lui, a le pouvoir d’organiser les travaux et les délibérations du Conseil et quelques pouvoirs discrétionnaires qui peuvent le transformer en chef incontesté de la Commune si le Conseil ne sait pas s’imposer… Beaucoup de communes malheureusement vivent ce cas de figure et la seule solution c’est de faire valoir les droits démocratiques du Conseil municipal représentant la population. Ne l’oublions pas…

Laisser un commentaire

 

jevoushaimetous |
philomélimomo |
L.A.L.M SERVICE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCERT ET SPECTACLE
| ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE
| Chemaudin - Le Journal de S...