LE JOURNAL D’UNE CONSEILLERE MUNICIPALE

La vie politique et sociale d’un petit village de la Haute Vallée de l’Aude

30 avril, 2010

Une fin de Conseil Municipal animée…

Classé dans : anecdotes,Humeur du jour — evelynecodina @ 22:53

Jeudi 29 avril, le Conseil municipal a voté l’accord pour la signature du compromis de vente des Thermes de Rennes les Bains à la société Eurospa. Tout avait été discuté, travaillé, maîtrisé la veille lors d’une réunion de travail. Il ne reste donc plus que la négociation des quelques points de détail et la signature des parties concernées. C’est donc les doigts dans le nez que nous avons fini ce conseil vers un peu plus de 22h00. Cas rare et exceptionnel, aussi, c’est sans complexe que l’on a fêté entre nous et le peu d’assistance qu’il y avait l’anniversaire de notre 3ème adjointe. Mr le Maire décontracté et jovial ne pensait pas que vers 22h30, une surprise allait lui gâcher la 3ème bouteille de blanquette. Notre artisane de cuir favorite (c’est vrai qu’il n’y en a qu’une…) arrive, s’assied et demande la parole. Mr le Maire se raidit un peu et quelle ne fut pas notre surprise d’entendre cette jeune femme se plaindre devant tout le monde de l’attitude irrespectueuse que Mr le Maire a eu à son égard et cela à plusieurs reprises….

La dernière en date étant l’irruption intempestive du maire dans son atelier pour lui demander un peu vertement de bien vouloir enlever les « M….. » qu’elle avait déposées sur son petit bout de terrain en face de chez elle. En effet, elle venait juste de déposer pour quelques heures les restes de bambous qu’elle avait utilisés pour décorer sa boutique. Mais pour l’anecdote c’est à cet endroit précis que Mr le Maire avait laissé son tas de détritus pendant plusieurs semaines et c’est sur ce tas de « M….. » que notre artisane avait déposé un panneau portant la mention suivante « Décharge de Mr le Maire »(voir articles sur le sujet)… Evidemment Mr le Maire n’avait certainement pas dû apprécier… Nous voilà donc en face d’un règlement de comptes en bonne et due forme. Elle a donc expliqué très calmement que c’était la dernière fois qu’elle accepterait cela et qu’à l’avenir si elle se sentait injuriée ou en manque de respect du fait du Maire, elle laisserait les hommes autour d’elle régler le problème à leur façon. Ce n’est pas une menace, non, c’est un avertissement dit-elle… C’est une question d’honneur… Mr le Maire l’a laissée s’exprimer en rongeant son frein, nous étions tous pendus à ses lèvres nous demandant si nous ne rêvions pas. Ensuite il prit la parole et là, il expliqua qu’il avait tout à fait le droit de déposer ce qu’il voulait sur son terrain qu’en plus ce n’était pas lui mais son fils qui avait laissé là ces cochonneries et que comme il voulait le responsabiliser il avait tout laissé en l’état pour que ce soit lui qui l’aide à nettoyer, que par contre elle, elle n’a pas le droit d’envahir son terrain avec des pots de fleurs ou autres cochonneries et qu’il n’a pourtant pas mis la chaîne qu’il pensait mettre par égard pour elle. En effet, de temps en temps, elle y mettait sa voiture… Elle n’avait donc rien à dire. Sur le principe on ne peut que comprendre, le seul problème c’est que Mr le Maire est Mr le Maire et qu’il doit avant tout donner l’exemple et faire respecter les règles et si son fils s’est comporté de cette façon peut-être est-ce par ce qu’il a tout simplement intégré que son père est le chef et que le chef « fait que ce qu’il veut ». Je lui fais remarquer cela et il me répond que c’est mon point de vue mais pas le sien… Il répond que notre artisane a rêvé, qu’elle se fait un film dans sa tête et qu’il parle comme cela à tout le monde ce que confirme d’ailleurs son neveu. Donc la civilité et le respect qu’un élu doit à ses concitoyens, cela n’est pas une valeur partagée par Mr le Maire. Hum, Hum… Pour lui, tout va bien, il n’a rien fait et son neveu finit par dire que peut-être cette pauvre artisane est manipulée par quelqu’un qui se servirait d’elle contre ce pauvre Mr le Maire qui nous le savons tous est un homme délicieux et plein de tact. Notre artisane malgré tout ce déni est restée calme, elle a dit ce qu’elle avait à dire, nous avons salué son courage et sa clarté de vue. Beaucoup d’entre nous eurent envie à ce moment là d’écourter la séance car encore une fois, Mr le Maire nous a fait son beau numéro du « vous rêvez c’est ce que vous pensez mais moi je m’en fous, l’important c’est ce que moi, je pense et ce que je dis pas ce que j’ai fait… », numéro que l’on ne connait que trop bien depuis 2 ans…

4 réponses à “Une fin de Conseil Municipal animée…”

  1. SIBELLAS dit :

    Bonjour,

    En tapant « Robert CUQ » sur le net j’ai rencontré votre blog.

    Je suis responsable d’une petite association créée dans une petite commune de 110 habitants dans le GARD.

    Depuis 2004 nous avons choisi d’informer et entre autres choses de demander que la formation de nos élus passe dans les faits (vu l’incompétence généralisée à laquelle on se heurte). Même en mettant les formes vous comprenez facilement la difficulté d’être entendu. « Tu veux nous envoyer à l’école » est la réponse la plus gentille que j’ai reçue.

    Connaissant le texte de Robert CUQ, toujours actuel comme vous l’indiquez, je cherche à entrer en contact avec ce professeur pour lui demander l’autorisation de publier son article.

    Cette autorisation vous l’avez obtenue ; peut-être alors pouvez-vous nous aider.

    Je suppose que vous avez eu d’autres contacts avec des habitants de petites communes.

    Les échanges intercommunaux ne pourraient-ils pas être profitables à tous ?

    Nous sommes en contact avec d’autres petites communes de notre secteur où la lutte contre l’inertie et l’incompréhension des municipalités se multiplie, souvent par le biais de petits journaux ou quelques blogs. A développer me semble-t-il, à fédérer chaque fois que c’est possible pour un changement des comportements de nos élus responsables.

    J’ai donc beaucoup apprécié votre attitude.

    Roger Sibellas
    Le Quintanel 30770 BLANDAS

  2. Shinden dit :

    Bonjour,

    Tiens donc, les Thermes sont vendues ? :)

    Cela me fait bien sourire, car vous ignorez tout de ces sources…

    Et encore une fois, la rivière reprendra son cours original. Bon courage donc à Eurospa…

    Haha, je me marre :D
    Attendez donc qu’ils finissent les travaux… :D

  3. BDT dit :

    Amusant de voir que la vente des Thermes se soit finalisée seulement le 29 avril 2010…..Mr Pepi avait déjà créer sa Société en 2004 avec pour adresse les Thermes de Rennes les Bains…comme on peut le voir ici….
    http://www.manageo.fr/fiche_info/478537608/67/groupe-eurospa.html
    et que penser de cet article de la Dépêche datant du 26 10 2009 où on annonce la vente de ces Thermes…
    Il y a des trucs vraiment surprenant en terre de Razes !
    Et vous dites que tout s’est finaliser en novembre 2010.
    Comment Mr Pepi était il sur d’obtenir ces thermes en 2004 puisque c’est la date de la création de son entreprise et qu’il l’a domicilie à Rennes les Bains ?
    A creuser de toute évidence il y a anguille sous roche

  4. BDT dit :

    Article de la Dépêche de 2009
    http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/26/702148-Rennes-les-Bains-vend-ses-thermes.html
    La société Eurospa a un capital de 40 000 euros, quelle banque a bien pu financer un achat de 2 000 000 d’euros ?

Laisser un commentaire

 

jevoushaimetous |
philomélimomo |
L.A.L.M SERVICE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCERT ET SPECTACLE
| ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE
| Chemaudin - Le Journal de S...